Fany Edwin

     Originaire de Nouvelle-Calédonie et du Vanuatu, Fany Edwin vit et pratique son art entre la capitale française et Paita (Nouvelle-Calédonie).Un an après l’obtention de son baccalauréat en 2003, Fany quitte sa famille et son île natale pour faire ses études à Paris et se consacrer à sa passion, les arts plastiques.
A son arrivée, Fany est surprise par la grandeur de là ville et se met, seule, à arpenter les rues et les boulevards parisiens. Elle s’interroge alors sur le corps en mouvement. Ses installations d’empreintes errantes, posenttoujours cette interrogation : Qui suis-je ? Le voyage, le déplacement sont des thèmes qui l’ont amenée plus récemment à la question d’identité et demétissage.
Aujourd’hui, elle effectue un doctorat en Arts Plastiques et Science de l’art. La trace reste le sujet central de sa pratique qui nous révèle de grandes empreintes digitales de son doigt de pied dans lesquelles elle insère des symboles kanaks et vanuatais. Elle pointe non seulement la notion d’identification mais surtout cette évidence : ce qui la relie avant tout au sol, à ses terres, ce sont ses pieds. Elle expose en France et à Nouméa depuis 2005.
Publicités